Innovation 2 questions supplémentaires

Innovation questions supplémentaires

  1. Le principe de la classe inversée est-il vraiment réalisable en grand groupe (de 50 à 200 étudiants), en amphithéâtre et en tenant compte des horaires déjà très chargés des étudiants ?
  2. Les MOOC et autres innovations technologiques mettent-ils vraiment les étudiants sur un plan plus égalitaire ?
Publicités

2 réflexions sur « Innovation 2 questions supplémentaires »

  1. 1- Le principe de la classe inversée est-il vraiment réalisable en grand groupe (50 à 200 étudiants) en amphithéâtre et en tenant compte des horaires déjà très chargés des étudiants.
    Je pense que la classe inversée est un outil réalisable en grand groupe car, chaque enseignant peut l’adapter au contexte de son travail (ici, un groupe de 50 à 200 étudiants dans un amphithéâtre en tenant compte des horaires déjà très chargés des étudiants). La partie transmissive se déroule en dehors de l’amphithéâtre à l’aide de différents supports au choix : vidéos en ligne du cours, lecture document papier ou préparation d’un exercice, soit à la maison, soit dans un lieu spécialement aménagé à l’université, en groupe ou en individuel, en préalable à la séance présentielle, qui sera basée à l’approfondissement et l’assimilation des notions. Cette hybridation des cours en ligne/lecture d’un document et partie présentielle a l’avantage je pense de proposer une forme d’apprentissage individuel et davantage en accord avec les rythmes, les styles de chaque étudiant.

    2- Les MOOCs et les autres innovations technologiques mettent-ils vraiment les étudiants sur un plan égalitaire ?
    Je pense que les MOOCs et les autres innovations technologiques ont en commun d’adapter l’enseignement à chaque étudiant. Avec les MOOCs par exemple, les étudiants ont une égalité d’accès aux formations universitaires car ils sont pour la plupart gratuits et ouverts à toutes les personnes intéressées. Les seuls éléments nécessaires pour y participer sont un ordinateur et une connexion internet. De plus, le travail peut être partagé, regardé et critiqué par tous les participants. Les MOOcs offrent la possibilité d’assister à des cours à des universités étrangères sans frais de déplacement.
    En revanche, les MOOCs peuvent aussi contribuer à l’inégalité entre les étudiants notamment sur les chances de réussite ou encore sur les mêmes capacités d’adaptation et d’apprentissage. En effet, les MOOCs forcent l’étudiant à devenir responsable de son apprentissage et ce mode d’apprentissage ne convient pas à tous les étudiants qui préfèrent ou sont plus à l’aise avec les modes d’apprentissage traditionnels.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s